Sinners Index du Forum
 
 
 
Sinners Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Jubilée Pryor [Humaine] OK

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sinners Index du Forum -> Aux portes de Sinneria -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jubilée Pryor
Sinnerienne

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 2 276



Race: Humaine
Âge du personnage: 25 ans
Ville d'origine: 1984

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 06:56 (2008)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK Répondre en citant

Nom : Pryor

Prénom : Jubilée

Surnom : Billie

Race : Humaine

Âge : plus ou moins 25 ans  


Présentation physique :

Beauté empoisonnée, Ange tentateur dont le sang n'est que venin distillé, Jubilée allie avec perfection sensualité et cruauté. Ses yeux d'un vert corrosif sont aussi remarquablement troublants que son corps est merveille. D'une agilité et d'une endurance quasi-parfaite, Jubilée est une arme humaine sans faille physique. Pure, elle ne l'est que d'apparence, un visage innocent entouré de ses boucles brunes et orné de ce sourire miraculeux. Humaine et fière de l'être, elle ne cache rien de son corps parfait et aime la provocation, portant cuir et satin noir avec une élégance indécente.

Caractère :

Impétueuse, vive d'esprit, calculatrice et perfectionniste, Pryor n'est pas de celles qui se laissent aller. Voulant toujours plus et se donnant les moyens d'obtenir ce qu'elle souhaite, Jubilée est une femme d'une détermination effrayante. Aucune barrière ne semble s'interposer entre ses désirs et sa réalité. Très marquée par son enfermement au Panoptique de Sinneria, elle a développé une sainte horreur des espaces clos de petite superficie et une paranoïa qui la mène au bord de la psychopathie. "Aucun remord" est son leit motiv et quoiqu'elle fasse, elle s'arrangera toujours pour ne pas laisser traîner de fantômes dans le placard. Le mensonge et la manipulation ne lui font pas peur.

Histoire :

1984, un nom peu commun pour une ville des plus ordinaire en ces temps de désolation. Jubilée est née à la fin des années 2160 dans un monde en ruine, dans une petite ville oubliée du Sud de la Néo-Pangée. Grandissant et s'épanouissant au milieu des cadavres d'animaux et des pestiférés, l'enfant se fit rapidement une alliée de la Mort, ne la craignant pas mais étant au contraire fascinée par elle. Son père, responsable d'un quotidien local ouvertement "pro-Hybrides" disparaissait trop souvent pour qu'elle se souvienne de lui et quant à sa mère, elle ne connait d'elle que ce qu'elle voulait bien lui dire. L'Amour n'était pas de mise chez les Pryor et cela ne gênait pas l'enfant plus que ça. Ses parents ne se souciant guère d'elle, la petite "Billie" devint très vite familière avec les rues sombres et inhospitalières de 1984.  


Billie, petite Billie, la vie n'est qu'un vaste terrain de jeu,
De qui, du Fou, du Roi ou du Cavalier choisiras-tu le feu ?
 


Lorsque le Roi meurt,
A l'âge de 13 ans, un rétrovirus inoculé à sa mère contamine son absent de père. Tous deux décèdent quelques mois après que le journal de Pryor ait émis des hypothèses quant à un complot gouvernemental visant à éradiquer les Hybrides. Jubilée comprit rapidement que ces "autres" n'étaient au final qu'un gros problème dont il fallait se débarrasser et que son père n'avait absolument pas su choisir son camp. Nourrie et logée par un Humain de son quartier, elle apprend avec lui à maîtriser son corps, à l'endurcir et à apprivoiser ses réflexes. Envoûtée par les armes blanches dont se sert son mentor avec une dextérité parfaite, Jubilée se voit offrir son premier scramasaxe à l'âge de 16 ans. Un entraînement régulier allié à une volonté de fer feront de la jeune fille une excellente combattante au corps à corps.

Le Cavalier perd la tête...
Se sentant enfin respectée et appréciée, Jubilée changea l'amitié intense qui la liait à son mentor pour de l'amour, destructeur. S'abandonnant sans pudeur à la découverte de ses formes de jeune femme, c'est à l'âge de 17 ans qu'elle perce le secret de ce désir bouillant dans son bas-ventre. Un homme peut-il résister à si parfaite tentatrice ? Ce qui semblait prendre des années d'apprentissage chez d'autres s'était révélé inné chez Jubilée. Le plaisir coulait dans ses veines, sa fougue et son impatience la rendait exquise mais également délicieusement perverse. Jouant de ses charmes, elle prit conscience de ce nouveau pouvoir et semblait ne trouver aucune limite à son appétit. Mais un soir, alors qu'elle rentrait tard après avoir passé une soirée avec un de ses amants, son mentor, fou de jalousie ne put retenir sa fureur. L'attrapant solidement par les bras et lui criant les obscénités les plus abjectes, il la jeta violemment sur le sol. Attrapant un bambou, il se mit à frapper ce corps si doux qu'il aimait à mourir. Billie, rapide et entraînée, se saisit de sa lame et, roulant entre les jambes de son second père et amant, l'enfonça par derrière, au bas de son dos. Stupéfié par cette double trahison, l'homme s'effondra sans mot dire, les yeux grands ouverts fixant Billie pour la dernière fois.

Et le Fou prend le reste.
A 23 ans elle se retrouva donc une nouvelle fois seule, mais elle aimait cela. Elle avait ses habitudes et connaissait le monde de la rue aussi bien que ses envies tortueuses. Rassemblant ses quelques affaires, elle s'en alla donc, quittant définitivement 1984. Décidée à aller vers le Nord, elle traversa tribus et villages, se moquant des autres comme elle se moquait de la vie elle-même. Elle affrontait la Mort et dédaignait ceux qu'elle imaginait être des Hybrides dissimulés sous une apparence Humaine. Puis elle entendit parler de Sinneria, la capitale. "Aucun Hybride là-bas" lui avait-on raconté, "ils sont chassés comme la peste elle-même". Ainsi donc, elle irait vers Sinneria, oubliant derrière elle les visages de ses victimes, une nouvelle vie s'offrait à elle. Lorsqu'elle arriva enfin aux portes du Styx, cette immense muraille bordant la ville, elle fut interdite d'accès :

"Vous n'avez pas le droit d'entrer ici à moins que vous soyez née ici ! Sinneria est une zone protégée, retournez d'où vous venez".

Le garde hautain ne semblait faire aucun cas des jeux de charmes auxquels se livrait Jubilée, trop habituée à ce qu'aucun homme lui résiste. Insistant pour entrer, faisant valoir son statut d'Humaine, Billie s'énerva rapidement. Voyant que le garde ne céderait pas, elle l'agressa verbalement mais, comme il essayait de la calmer et de la repousser, elle se débattit. Plus fort était l'étreinte, plus le danger grandissait, saisissant son scramasaxe, elle l'enfonça au plus profond de la tempe du garde qui étouffa dans le sang giclant de sa tête. Les autres courraient déjà pour maîtriser la furie mais elle était forte, trois sentinelles n'étaient pas de trop. L'un d'eux avait déjà attrapé une seringue et injecté ce poison du sommeil à même la poitrine exposée de la jeune femme, les autres, maintenant fermement bras et jambes, attendirent qu'elle s'endorme avant de la laisser tomber au sol et de se presser autour de leur compagnon, mort.

Plusieurs heures étaient passées sans doute et la jeune vénéneuse avait été enfermée au Panoptique, la prison de Sinneria. Toujours endormie au fond de sa cellule de deux mètres sur trois, Jubilée ne savait pas encore la chance qu'elle avait eu d'échapper au laboratoire Genesis. Peut-être qu'elle avait attiré l'œil d'une bonne âme ou peut-être s'étaient-ils tout simplement rendus compte de leur erreur ! Mais elle ne pouvait pas rester en prison, quelqu'un allait la sortir de là, et si ce n'était pas au programme, elle s'en chargerait toute seule, les barreaux ne lui faisaient pas peur. Pourtant Billie s'éveilla, elle attendit, espéra puis comprit. Elle languit dans sa cellule, tournant en rond, cherchant un moyen de s'évader mais ce n'était qu'un espoir vain. La configuration de la prison elle-même interdisait toute idée de libération et elle en vint à oublier la couleur du ciel de 1984...  


-------------  


Nom de l'avatar : Kate Beckinsale

Vos disponibilités pour poster : Tous les jours.

Précisions : La ville d'origine de Billie, 1984, doit son nom au roman éponyme de George Orwell.


Dernière édition par Jubilée Pryor le Ven 4 Juil - 08:50 (2008); édité 9 fois
Revenir en haut
Publicité









MessagePosté le: Ven 15 Fév - 06:56 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Mer 20 Fév - 16:17 (2008)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK Répondre en citant


A partir de cet instant, cette fiche devient le journal de bord de l'intéressé.


Aucun membre ne pourra poster à la suite. Elle est là uniquement pour vous informer sur l'évolution du personnage.  

_____
Revenir en haut
Jubilée Pryor
Sinnerienne

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 2 276



Race: Humaine
Âge du personnage: 25 ans
Ville d'origine: 1984

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 06:42 (2008)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK Répondre en citant

Détails omis dans la présentation :

Lors de son périple entre 1984 et Sinneria, Jubilée a été enlevée dans le Désert et amenée dans la tribu de Balaar pour y être réduite en esclavage. Elle subira la torture du Baknal et se liera d'amitié avec une jeune Humaine, Sofia, avec qui elle essayera de s'échapper.

Jubilée possède un fragment de pierre d'Apophis qu'elle porte constamment autour du cou. Elle l'a ôtée du cou de son amie Sofia, tuée par des Hybrides lors de son évasion du camp de Balaar.

La main gauche de Billie porte les cicatrices des entailles qu'elle s'est faite, une marque pour chaque personne tuée de ses mains.


Dernière édition par Jubilée Pryor le Ven 18 Juil - 09:39 (2008); édité 8 fois
Revenir en haut
Jubilée Pryor
Sinnerienne

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 2 276



Race: Humaine
Âge du personnage: 25 ans
Ville d'origine: 1984

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 05:24 (2008)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK Répondre en citant

Chronologie de mon évolution à Sinneria :  


2191 - Saison des Grands Froids
Frederik [ PV Frederik Shiver ] ***
- Expérience ACC1447-137, objectif : accouplement et reproduction pour étude.

T E R M I N E
 


21?? - Date non précisée
Heal me [ PV Alec Doyle ] **
- Après une visite de Burt, Alec vient "soigner" Jubilée de ses blessures mais au fond, personne ne sait lequel des deux à le plus besoin d'aide.



2192 - Saison des Grands Froids
Libera me [ PV Graydon Creed ] **
- Jubilée croit avoir tué Graydon, elle se marque sur le cœur en son honneur.
- Il vient pour la libérer, ce qu'il fait mais il ne pourra pas s'occuper d'elle comme il le voulait car il succombe, peu après sa visite, à la Fièvre Rouge

T E R M I N E
 


2192 - Saison des Grands Froids
Renaissance [ PV Graydon / Shanon / Eben ] *
- Découverte des bureaux de la D.F.E. en compagnie du Marshal Dickens.

Annulé



2192 - Saison des Grands Froids
L'échiquier [ PV Shanon ] *
- Le nouveau Commandeur, Shanon Dickens, vient de trouver les dossiers personnels de son prédécesseur. Il s'intéresse de près à un sujet en particulier : le prisonnier P137 du Panoptique.

Annulé


Dernière édition par Jubilée Pryor le Mar 2 Sep - 21:27 (2008); édité 12 fois
Revenir en haut
Jubilée Pryor
Sinnerienne

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 2 276



Race: Humaine
Âge du personnage: 25 ans
Ville d'origine: 1984

MessagePosté le: Dim 2 Mar - 08:12 (2008)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK Répondre en citant

Liste officielle de mes victimes :


  • Mon mentor, amant et second père que j'ai tué lorsque j'avais 23 ans
  • Un Hybride lors de mon enlèvement dans le Désert
  • Un autre, celui qui gardait les véhicules dans la tente du camp de Balaar
  • Un gardien aux portes du Styx à mon arrivée à Sinneria
  • Un docteur de l'infirmerie du Panoptique
  • Le garde à l'extérieur de l'infirmerie, le même soir
 
 


Dernière édition par Jubilée Pryor le Ven 18 Juil - 10:10 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
Jubilée Pryor
Sinnerienne

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 2 276



Race: Humaine
Âge du personnage: 25 ans
Ville d'origine: 1984

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 12:42 (2008)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK Répondre en citant

La traversée du Désert.


Première partie - Rencontre.
Marcher, sous un soleil de plomb, sentir mes forces décliner jour après jour... heure après heure. La nuit, le froid qui mord mes chairs et être incapable de me réchauffer. Mais me blottir contre ton corps et te prendre dans mes bras quand tu vas mal, un rêve. Sofia... ma chère Sofia.

Le Baknal, certainement l'épreuve la plus dure qui m'ait été donnée de passer. Trois nuits et deux jours jalousement gardée par cette bête, ce Léviathan de Balaar, ce monstre du Désert. Tout le monde en a entendu parler dans les terres, personne n'ose imaginer sa véritable nature. Personne ne sait à quoi il ressemble et pourtant des centaines sont passés entre ses bras et des milliers sont réduits au silence par la seule peur qu'il inspire. Le Baknal, un nom que je connais trop bien, que je n'oublierais jamais... ma Sofia, si j'avais pu...

Tu m'avais prévenue mais tu sais bien que je n'en fait toujours qu'à ma tête... "Dis lui ce qu'il veut savoir ! Ne lui tiens pas tête, je t'en prie !" Si j'avais su que cela te ferait souffrir, que cela te coûterait la vie... Sofia, tu m'as rendu l'espoir, tu m'as donné l'envie de croire en quelque chose et grâce à toi aujourd'hui je peux me battre pour une cause juste, la Liberté, celle que je t'ai promise.

Forteresse imprenable s'élevant au milieu du Désert d'évaporites, le camp de Balaar était le fief des Hybrides les plus répugnants et cruels qui soient en Néo-Pangée. Lors de sa traversée pour se rendre à Sinneria, Jubilée avait été attaquée et enlevée puis ramenée à Balaar qui avait un trafic d'esclaves Humains assez impressionnant. Réticente et indisciplinée, elle s'était rapidement faite un ennemi du chef Hybride.

Billie connu le Baknal dès le premier soir. Autant la température extérieure dans le Désert pouvait être insupportable de chaleur la journée, autant la nuit, il prenait les allures d'un véritable pôle gelé. Enchaînée pieds et poings par des cordages mouillés, le froid nocturne ne l'avait pas épargnée. L'écartèlement était déjà difficilement tolérable mais avec le dessèchement des cordes, l'étirement était de plus en plus fort.

C'était ce soir là qu'elle avait rencontré Sofia. Il était difficile de résister à la tension, et la fatigue aidant, Jubilée était rapidement tombée dans un sommeil hallucinatoire. Ses lèvres gercées, sa peau brûlée, elle était imposée en martyr aux autres esclaves. Exemple. Il en fallait de temps à autre. Sofia avait réussi à sortir discrètement de la tente des femmes et lui avait apporté un peu d'eau et de la pâte de blé.


Lueur dans la nuit, chaleur inconnue. Tendresse étrangère, compassion, salvation. Sofia, ma belle, ma douce Sofia. Ma sœur, tu as été le chemin vers ma résurrection.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé









MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:44 (2017)    Sujet du message: Jubilée Pryor [Humaine] OK

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sinners Index du Forum -> Aux portes de Sinneria -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Sinners adapted by Jubilée
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com