Sinners Index du Forum
 
 
 
Sinners Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Charles Koribald [Hybride] OK

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sinners Index du Forum -> Aux portes de Sinneria -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charles Koribald
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 12



Race: Hybride
Capacité: Eternité
Handicap: Hémophilie

MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 23:28 (2008)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK Répondre en citant

Nom : Koribald

Prénom : Charles

Âge : 35 ans

Race
: Hybride

>Faculté : Le pouvoir de Charles Koribald est ignoré de ce dernier et ne lui donne aucun avantage physique, pas de force surhumaine pour lui permettre de soulever des voitures, pas de vrille psychique dévastatrice capable de détruire la volonté de l’ennemi en quelques secondes et il n’est pas non plus question d’éclairs magique dévastateurs capables de détruire des maisons et des êtres. Non. Charles Koribald est éternel – pas immortel – et serait en théorie capable de vivre indéfiniment, ce grâce à un organisme qui renouvelle les cellules mortes responsables du vieillissement, toutefois ce « pouvoir » ne joue nullement sur le reste de son physique, bien que résistant de nature il peut être malade, avoir un malaise etc…


>Handicap : Koribald est sujet à une hémophilie violente qui néanmoins diffère de la version classique. Elle se produit quand une plaie entre en contact avec certaines bactéries. Bactéries qui sont hélas très présentes dans la vie quotidienne, celles présentes sur les lames non stériles, sur les ordures, sur les poubelles, bref tout ce qui est « sale ».

Présentation physique : Koribald est un bel homme, énergique, qui cultive son corps comme ses muscles puissants le montrent et cela va avec c’est sa taille élevée, il fait un mètre quatre vingt ce qui est inhabituel en cette époque de maladifs. L’autre caractéristique frappante concerne ses yeux, ils sont gris, gris comme un vortex absolu, comme un tourbillon terrible dans lequel un simple regard suffit pour plonger. Le reste de ses traits, bien qu’admirable, ne présente pas un intérêt stupéfiant, il possède un visage charmeur aux expressions raffinées, ses cheveux sont d’un beau blond argent étincellent, toujours coupé en brosse, presque de façon militaire. D’autre part sa peau est très pâle – signe lié à son hémophilie même si ses interlocuteurs ne peuvent le deviner – et semble faite de velours. Bref on l’aura compris Charles est un bel homme qui n’hésite pas à jouer de son charme pour séduire, la seule chose étrange dans cette apparence est une cicatrice volumineuse qui barre le haut de son torse. Question habillement Charles aime s’envelopper dans des vêtements amples, la plupart du temps noirs, il ne porte aucun bijoux ou marque de luxe.

Caractère : Charles est un homme incroyablement narcissique. A ses yeux les autres hommes ne représentent que des outils destinés à asseoir à sa soif de pouvoir et de privilèges et éventuellement des pions fidèles. Quant aux femmes ce sont avant tout des jouets destinés à lui donner du plaisir, il les charme rapidement et les rejette immédiatement après dans un oubli total. Vous concluez qu’il est manipulateur ? Vous avez raison. Koribald est un être qui adore manipuler autrui, chez lui c’est plus qu’un moyen d’atteindre ses objectifs, c’est une science et un plaisir. L’homme possède aussi la capacité de fasciner son auditoire, de le tenir en haleine, c’est un orateur né et cela l’a sauvé de nombreuses fois, il se sert de cela dès qu’il souhaite obtenir quelque chose et généralement, combiné à son charme, l’échec ne vient pas retourner les cartes. Cependant sa faiblesse, ce qu’il n’avouera jamais à autrui c’est qu’il a une peur, une phobie irréelle et terrifiante : la peur de la mort, si souvent bravée.

Histoire de votre personnage : Notre protagoniste naquit à Emeria, la fameuse cité sous marine, un des prodiges de l’ingénierie futuriste de l’après catastrophe. Mais c’est bien le seul privilège qu’il eut jamais de toute sa jeunesse. La mère et le père de Charles appartenaient à la classe sociale la plus basse de la cité : les récolteurs de champignons sous marins, qui servaient aussi bien de nourriture que de carburant. C’était un travail fort ingrat ou l’intellect n’avait aucune place, aux horaires de travail infernaux très exigeant du point de vue physique et si dangereux qu’on avait pas le temps de réfléchir. Dangereux ? Oui car les scaphandres de haute technologie étaient réservés aux plongeurs d’agrément, les riches, et les « champ’men » comme on les appelaient, devaient bien souvent se contenter d’un bricolage instable menaçant de se déliter à chaque instant. Et puis il y avait les contremaîtres, bien souvent des odieux personnages aigris et vulgaires qui n’éprouvaient que mépris pour les malheureux – encore plus pauvres qu’eux – qui trimaient sous leur commandement. Et comme vous l’aurez sans doute deviné cette activité laissait peu de place à la culture et à l’éducation d’un enfant.

Donc Charles grandit essentiellement seul, toujours seul. Beaucoup à sa place auraient fréquentés les rues les plus malfamés où l’eau suintaient et où les gangs avaient la part du lion, lui non. Oh il traînait dans les rues avec des vêtements aussi rapiécés que l’était sa culture, il volait bel et bien pour se nourrir – étrangement ses parents ne posaient jamais de question sur ses moyens de subsistance quand ils étaient absent. Seulement lui ne vira pas dans la délinquance, il n’agressa personne. Et pour cause il avait d’autres méthodes d’obtenir des faveurs. Il demandait. Comment ça ? Eh bien il s’est aperçu rapidement qu’avec son air innocent et son éloquence innée personne ne pouvait rien lui refuser. Et puis c’était un garçon très intelligent qui sut tirer partie de chaque occasion.

Parallèlement il développait une autre passion, secrète. Les armes. A partir de douze ans, quand ses parents ne regardaient pas – donc tout le temps, quand il était sûr d’être à l’abri des regards, il descendait dans une cave secrète aménagée dans un immeuble voisin. Là il s’entraînait à l’arme blanche et à l’arme à feu. Comment avait il acquis cet arsenal ? C’était lors de l’inondation d’une armurerie dans le Centre 12, des caisses avaient volé et un petit chapardeur que tout le monde avait ignoré ne s’était pas gêné pour s’approprier des trophées de choix.

C’est à quinze ans qu’il rencontra un clochard. Pas très attrayant comme description n’est ce pas ? Sauf que le clochard en question avait un air d’athlète se prétendait ancien champion de la plus grosse salle de combat d’Emeria récemment déchu de son titre. Evidemment c’était ce que tout les loqueteux disaient pour s’attirer la sympathie des autres. Mais lui était le seul à voir ses propos corroborés par moult témoins. Et Charles prêta foi à ses récits, foi qui l’amena un jour à se présenter au clochard en lui demandant de l’entraîner. Le clochard accepta mais pas contre de l’argent – que Koribald aurait eu bien du mal à trouver – mais contre des services plus… physiques. Il abusa de Charles jusqu’à 20 ans et en échange il lui dispensa un apprentissage de tous les types d’armes jusqu’à ce que le jeune homme devienne son égal, ensuite il disparut et Charles n’en entendit plus parler. Mais lors de cet apprentissage il y eut plusieurs… accidents fâcheux, à la moindre coupure, à la moindre égratignure Charles se vidait de son sang d’une façon tout à fait disproportionnée. Au bout de quelques expériences de ce genre il prit la décision d’aller voir un médecin de cave, exerçant sa profession sans autorisation mais reconnu comme compétent. Pour cela il utilisa tout l’argent de ses parents, les laissant dans la misère et dans leur taudis qu’il quitta peu après pour vivre dans la rue, volant au gré de ses besoins. Le diagnostic du praticien fut impitoyable : hémophilie sévère.

Ces deux mots résonnèrent comme une condamnation terrible dans l’esprit du jeune Charles qui se croyait parfait. Vexé dans sa chair il agressa le docteur et le tabassa durement, presque jusqu’à ce que mort s’ensuive. Puis il commit l’erreur de repartir dans sa planque, d’où il organisait ses chapardages. Quelques jours plus tard en plein sommeil des voix le réveillèrent. Des flics. Ripoux, corrompus, au service du docteur. Plutôt que de le tuer ils le chassèrent de la ville, l’abandonnant sur la côte infestée de déchets toxiques et hantée par quelques hybrides. Un jeune homme ordinaire et sans expérience n’y aurait pas survécu. Sauf que le flamboyant blond n’était pas ce type d’homme. Il avait beaucoup lu. Lu ? Oui, il avait appris cet art tout seul grâce aux livres qu’il avait volé, apprentissage qui le fit endurer mille déconvenues mais qui porta finalement ses fruits, puisqu’il put apprendre beaucoup sur la Néo Pangée, 1984, York, et surtout… Sinneria, la capitale, sois disant brillante et prospère.

C’est là qu’il décida d’aller, mais comme toujours ce ne fut pas aussi simple. La distance qui séparait Emeria de Sinneria était colossale pour un piéton et il failli mourir d’épuisement à plusieurs reprises. Le pire fut quand il se retrouva capturé par une bande de pillards, endurant mille sévices. Ses tortionnaires montraient une application toute particulière à châtier ce « saligaud d’humain » à force d'utilisations de Baknal et inventaient les tactiques les plus cruelles. Finalement, un jour fatidique, ils en eurent assez de jouer et l’un d’entre eux sortit une lame – au grand étonnement du supplicié, car depuis qu’ils avaient constaté son hémophilie ils le torturaient d’autres manières, pour ne pas user le leur jouet. Manifestement l’hybride patibulaire voulait en finir. Il fut interrompu par un tir qui lui arracha la moitié de la cervelle. C’était l’Armée. Ces apparitions providentielles étaient là pour sauver l’un des prisonniers, un major aux informations capitales enlevé par cette tribu qui comptait le revendre aux esclavagistes de Balaar. Au seul autre humain – ou supposé - qui n’était pas devenu fou sous les mauvais traitement des hybrides, en l’occurrence Charles, ils proposèrent un choix simple : il rejoignait l’armée ou ils le laissaient crever au soleil. Le choix fut vite fait. Charles avait alors vingt cinq ans.

Sa carrière fut exemplaire, un véritable modèle, il obéissait, savait se faire apprécier de ses supérieurs… Finalement il fut affecté à la capitale, à Sinneria même et ce au bout de huit ans de services. Il resta encore plusieurs années dans l’armée jusqu’à atteindre le grade de colonel à ses trente cinq ans. Il tira sa révérence peu après et continua à toucher une pension élevée, par égard à son grade et aux services rendus. Aujourd’hui il vaque dans Sinneria, telle un âme en peine car il n’a pas accompli ses deux objectifs : acquérir un vrai pouvoir et découvrir pourquoi son hémophilie ne répond à aucunes des causes connues, comme le lui ont signalés plusieurs médecins de l’armée.

HRP

Nom de l’avatar : James Marsters

Disponibilité pour poster : variable mais la plupart du temps tous les jours à presque n’importe quelle heure

Comment avez vous connu Sinners ? Par un membre
Revenir en haut
Publicité









MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 23:28 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Ven 27 Juin - 21:48 (2008)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK Répondre en citant

Monsieur Koribald, bienvenue à Sinneria.

Je dois avouer que la lecture de votre fiche m'a donné un grand plaisir. Toutes ces références et ces améliorations, notamment concernant Emeria, sont tout simplement géniales. Merci d'apporter votre touche personnelle à l'univers de Sinners.

Il n'y a absolument rien à redire et je vais donc vous ouvrir les portes sans plus vous faire attendre. J'espère que vous trouverez les réponses à vos questions.

Bon jeu,
Echo.
_____
Revenir en haut
Templeton Knox
Cerbère - A1

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 2 256



Race: Hybride
Capacité: Furie contrôlée
Handicap: Furie
Âge du personnage: 30 ans
Poste: Colonel de l'Unité Cerbere
Ville d'origine: Sinneria

MessagePosté le: Sam 28 Juin - 00:01 (2008)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK Répondre en citant

M. Charles Ingals ... euh Koribald ... pardonnez moi, vous êtes donc quelqu'un de sensible à la saleté ... hm intéressant, je me vois déjà vous trainer dans les sous-terrains et vous couper avec une machette rouillée ... :gaga: ... pardonnez moi encore ...

Bienvenue a Sinneria et Bon jeu ...
Revenir en haut
MSN
Egmotcha Smog
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 383



Race: Humain

MessagePosté le: Lun 30 Juin - 18:28 (2008)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK Répondre en citant

Bienvenue mon jeune ami... :hm:

Quel choix audacieux d'avatar, j'aime... tout comme l'histoire qui m'a donné beaucoup de plaisir.
Esperons que les rues d'Emeria ne vous manquent pas trop, et que vous allez trouver votre plaisir dans les notres.

A bientôt, j'espère!
_____
Revenir en haut
Lindorm Mortälis
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 359



Race: Hybride
Capacité: Magicien
Handicap: Consomption et trouble

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 00:35 (2008)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK Répondre en citant

Original et belle plume. Que dire d'autre hormis vous souhaiter la bienvenue Monsieur le démon angelique ?

(quoi ! ca m'arrive de souhaiter la bienvenue.. Et si ... 8) )
_____


~¤ Lisez au ciel les bonheurs et les désastres,
Car chaque âme est liée à l'un de ces astres ¤~
Revenir en haut
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 08:40 (2008)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK Répondre en citant


A partir de cet instant, cette fiche devient le journal de bord de l'intéressé.


Aucun membre ne pourra poster à la suite. Elle est là uniquement pour vous informer sur l'évolution du personnage.  

_____
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé









MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:46 (2017)    Sujet du message: Charles Koribald [Hybride] OK

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sinners Index du Forum -> Aux portes de Sinneria -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Sinners adapted by Jubilée
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com