Sinners Index du Forum
 
 
 
Sinners Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Kloot Daribow [Humain] OK

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sinners Index du Forum -> Aux portes de Sinneria -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kloot Daribow
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 5



Race: Humain

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 19:19 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant

Nom : Daribow

Prénom : Kloot

Âge : 27 ans

Race : Humain


Présentation physique : Un vagabond, une ombre, un insecte, c'est un futur en tant que tel que Sinneria semble avoir offert au dernier des Daribow. Osez descendre dans les bas fonds de la capitale, patauger dans un lit de limon infecte, celui de la misère, cimetière duquel moisissures rampantes et débris humains partagent les innombrables places, alors vous le verrez peut-être, misérable et sale, errant de son éternel pas lent dans l'une des nombreuses rues défigurées de Samaël. Les vestiges d'une paire de baskets ficelées aux pieds, quelques loques déchirées et cachées derrière une veste de tweed rapiécée ainsi que des gants de jean kakis composent le plus souvent sa tenue, si l'on peut dire. Les traits de son visage semblent avoir été sculptés en une expression paisible, celle d'un homme soulagé. Or, empêtré jusqu'au cou dans sa triste condition de vermines, ses atours brandissant l'épouvantail de sa pauvreté telle une bannière, il ne se dégage pas du jeune homme cette aura de quiétude qui hante pourtant son visage, non. Considéré dans son ensemble Kloot paraît désabusé, triste et résigné. Un sourire ? Le dernier remonte à bien des années. Loin d'être insensible il a cependant perdu foi en la vie, inconsciemment renoncé à ses futilités. Ses cheveux bruns ne sont que rarement propres, ses épis n'en résultent que plus sauvages et insolents. Cependant, si son apparence relève de l'ambigu, son regard lui ne trompe pas. D'un bleu très pâle, presque gris, ses yeux brillent d'un terne éclat, une flamme moribonde semble y lutter, à bout de souffle. Souvent noyés d'amertume ils sont le reflet de l'environnement auquel ils sont sans cesse confrontés, un sobre mélange de violence et de tristesse, l'espoir insensé et à peine murmuré d'un impossible renouveau. Étrangement, inexplicablement aussi, il apparaît qu'à bien le connaître ou simplement arriver à s'en approcher, Kloot n'ait pas l'air si malheureux, abattu. Son corps lui-même semble avoir été façonné pour survivre. Sous ses minces atours se devinent une musculature certes quelques peu décharnées mais puissante, le jeune homme approche le mètre quatre-vingt sans toutefois le dépasser. Quelques périodes de disettes et une alimentation peu saine au quotidien ont fini par creuser ses joues, supprimer la moindre graisse superflue de sa silhouette émaciée. Fière, il se tient toujours droit, comme s'il désirait défier ce monde hostile qui n'est pourtant autre que sa maison, et ce malgré des gestes très lent, fatigués peut-être. Brisé, usé par sa condition de survivant, Kloot paraît plus âgé qu'il ne l'est.

Son être tout entier rayonne d'une certaine austérité, une antipathie plus que jamais glaciale, mais comment pouvait il en être autrement ? Loin de lui l'envie d'être en marge de cette communauté, quitter ce berceau maudit et embrasser les sommets  était tout ce dont il osait rêver, mais chaque jour lui rappelait cruellement qu'ici bas, la vie était un combat.



Caractère : Kloot espère sans toutefois espérer, croit sans plus y croire, attend...

S'il semble avoir perdu toute foi en l'homme il reste néanmoins très pieux, se moquant des faux dieux bien souvent invoqués, de ce grotesque polythéisme et de tout les autres visages qu'a pu prendre le diable dans le dessein de pervertir les hommes...

Kloot croit aussi en lui et en Sinneria, le monde auquel il appartient. Même s'il ose à peine se l'avouer, se le chuchoter, la capitale ne peut pas être aussi noire que tous la pense. Oui, à ses yeux la ville est grise et sera un jour blanche, pure et lavée de toutes les immondices et autres aberrations qui auront un jour su pulluler en son sein. Un jour, un homme se lèvera et fendra les ombres de la lumière inquisitrice de la vérité, tel le messie il délivrera le peuple, les Hommes, du joug de l'impie. Kloot se plait à imaginer être cet homme, plus encore, en son for intérieur il en est déjà convaincu...

Idéaliste, jouissant d'une volonté inflexible, zélé en somme, son fanatisme le ronge depuis des années et ne se cogne aujourd'hui à plus aucunes barrières dans son esprit. Sa détermination et sa foi ont tout deux transcendé le conscient, le raisonnable, s'il n'osera jamais y penser, reclus dans la prison de ses innombrables promesses, Kloot peut-être considéré comme fou. Il parle peu mais parle juste, il agit peu mais agit avec parcimonie. Nulle pitié n'attend les pêcheurs. Âmes damnées, hérétiques et autres impies ne trouveront délivrance qu'à travers un jugement juste et miséricordieux, la mort. Inflexible et psychorigide, le jeune homme croit fermement en ses préceptes et la punition qui, inéluctablement, doit l'accompagner. Sa quête ne peut souffrir de regrets comme elle ne peut s'embarrasser de remords, cependant il lui arrive parfois de douter. Conscient d'être quelqu'un de sombre il lutte pour ne pas tomber dans le piège du désespoir, un néant infini dans lequel le Diable semble inexorablement le pousser. Le chemin de la rédemption comme celui du prêcheur est long et semé d'embûches, or il est le plus droit et vertueux auquel puisse prétendre l'homme...

Agenouillé, les yeux clos, confessions et prières sont les plus puissantes des armes dont il dispose pour sa divine mission.

Enfin, ses épaules ne pouvant être suffisamment large pour porter un tel fardeau, Kloot croit en l'existence d'anges, ce qui implique bien entendu celle des démons. Ces êtres ne sont autres que les hybrides, des monstres d'ambiguïtés, les élus de quelques mannes célestes...
Les uns ont été créés pour semer le chaos, les autres pour entretenir la flamme vacillante de l'espoir.



Histoire de votre personnage :

Bien que longtemps préservée du reste du monde, isolée des autres villes de la Néo-Pangée, Sinneria n'échappe pas à son rôle de capitale. En tant que telle elle est le parfait reflet de nouveau monde en proie au trouble et au désordre, les clivages frappent les yeux aussi fort qu'ils marquent les esprits. Plus que partout ailleurs chaque chose et chaque individu possède une place qui lui est propre, place qu'il se doit de garder. L'ascension sociale n'est qu'un rêve que partage des milliers d'hommes, une chimère insensée derrière laquelle il est interdit de courir et pourtant...

« Nous tous ici bas vivons un rêve, celui d'Echo. Sinneria est son domaine et de notre troupeau il est l'onirique berger... » Tels étaient les mots de William Faulkner, amères et ironiques, conforme à une réalité cependant.


Homme de foi, d'Église même, le patriarche des Faulkner ne portaient pas le tout puissant Echo dans son cœur. Quand bien même tous le vantaient omniscient, omnipotent ou que savait-il encore, lui connaissait la vérité. Cette société était fille d'un apocalypse, preuve que son gouverneur, si toutes les rumeurs colportées sur lui s'avéraient être fondées, ne pouvaient être que le Diable en personne. Et pervertis, abusés, tête baissée et dos courbé, les hommes tels un troupeau d'infirmes marchaient au pas. L'apocalypse s'était certes retirée, mais n'avait elle pas pris soin de laisser dans son sillage l'un de ses tristes enfants en la personne du chaos ? Sinneria la grande ne repose que sur un immense et insolent mensonge !

Au ban de la société, se débattant dans les turbulents remous d'un véritable torrent de décadence humaine, vivait une communauté. Un groupe discret et composé de gens ordinaires, tous affublés du ridicule sobriquet d'anciens. Un ramassis de renégats et d'hérétiques pour les institutions des hautes sphères, des primitifs peut-être même. Ces personnes aussi insignifiantes soient-elles avaient foi en des valeurs simples, la solidarité primant sur toute autre. L'espoir d'un lendemain plus juste, moins ingrat, brûlait en chacun de ses membres et tous croyaient en un autre berger : Le Christ. William était sa voix, connaissait son histoire, transmettait ses valeurs et prêchait la vérité parmi ses fidèles. Au sein de la communauté le fardeau de chacun se voyait alléger, les peines partageaient, les doutes et les craintes affrontés et bien souvent vaincus. Au fin fond de Samaël se dressait fébrile mais tenace l'un des rares bastions du Christianisme.

« Un jour, un homme se lèvera et fendra les ombres de la lumière inquisitrice de la vérité, tel le messie il délivrera le peuple, les Hommes, du joug de l'impie. » Prédiction ou promesse ? Nul ne sut discerner avec certitude l'exacte portée du message, les derniers mots de William.

2179, apogée sanglante de nombreuses années de chaos. La colère aveugle les hommes et embrase les cœurs, court le long des rues dans effusions vermeilles. Pillages, assassinats, vendetta, massacre ! Nul ne sait encore aujourd'hui quels mots seraient les plus justes pour décrire l'horreur qui régna dans les rues et la folie qui gagna la ville. Cendres fumantes et ruines enchevêtrés de corps peuplaient Samaël. La communauté comme tout un chacun dans les bas fonds avaient été confrontée à ce tsunami de violence. Le temps était venu de pleurer les morts et de prier pour leurs âmes, tous autant qu'ils étaient ou qu'ils furent. L'heure était aussi venue de guérir les cœur, panser les âmes et à la communauté d'accroître sa population...
Mérédith Daribow s'employa corps et âmes au renouveau. Hybride, possédant un don que tous disaient divin, celui de guérir, la jeune femme lutta des jours durant pour le salut et la santé de plus d'un homme. Tous méritaient d'être soignés, tous méritaient d'êtres pardonnés. Ainsi la communauté accueillit en ses murs d'innombrables blessés, de nombreux malades ou encore tout simplement quelques âmes égarées...
Or tout semblant de rébellion était en Sinneria un affront, comme une injure crachée à même le visage du puissant Echo, un Dieu qui lui ne pardonnait pas. Si l'histoire en a volontairement oublié les noms, tu l'existence, de nombreuses rafles eurent lieu aux lendemains des troubles dans la cité. La D.F.E se livra a nombre d'arrestations et parfois même à quelques impitoyables exécutions. Quand les forces armées pénétrèrent dans l'étroite bâtisse abritant la communauté, quand les soldats foulèrent au pas de courses un sol jonché de blessés, tous avaient amèrement conscience que la découverte d'un tel lieu pour ce genre d'homme relevait de l'incroyablement délicieux. Une véritable mine d'or s'offrait à leurs yeux avides de sévices, les ordres fusaient, les armes comme leurs propriétaires ne savaient plus où tourner la tête. William, prêtre d'une religion bannie, se vit arrêté en ce funeste jour. L'ange de toute une communauté, Mérédith, fut elle capturée tel le plus vil des animaux et ce sous les yeux brûlants de larmes de son fils alors âgé de 14 ans, Kloot. Les nombreux hybrides convalescents ou blessés que cachaient la communauté furent abattus, leurs dépouilles abandonnées à même le sol. Nul ne tenta de fuir, nul ne tenta de protester, Kloot se souvient encore du silence des siens, leur calme. Seuls le sourire de sa mère et les derniers mots de William marquent aujourd'hui sa mémoire et ce qu'il reste de ce funeste jour. L'imposant taudis dans lequel vivait la communauté fut brûlé, la plupart des adultes emprisonnés quelques années ou bien déportés au delà du Styx. La fin de la communauté marqua chez Kloot celle de l'enfance, seul et livré à lui même dans le plus hostile des environnements, laissé pour mort en somme, il ne fit depuis que survivre.

2192. Kloot se bat avec sa solitude terrestre depuis maintenant treize ans. Le quotidien s'étant toujours montré impitoyable et abjecte lui-même est devenu tel. Jamais le Christ ne l'a abandonné et jamais lui ne l'a abandonné, jamais il n'a oublié et amèrement il ressasse. Chaque lendemain se voyant offrir la promesse d'être un jour meilleur.

Trop longtemps il a rampé, trainant sa misère dans des rues aussi peu saines que l'était Sinneria et son système, illégitime était sa condition et illégitime était le pouvoir en place. Trop longtemps il avait rampé et à l'aube d'un énième jour de souffrance, celui-ci peut-être, il finit par l'entendre, Dieu. « Lève toi et marche. »

Le combat reprenait, cependant les règles seraient désormais bien différentes...



------------------



Nom de l'avatar : Bonne question... Il traine dans mes documents depuis fort longtemps et...

Disponibilités pour poster : Les vacances touchant à leur fin, je dirais minimum deux posts par semaine ( Hors Week-End )

Comment avez-vous connu Sinners ? En fouinant de tops sites en tops sites, puis de partenaires en partenaires, je ne sais plus d'où je viens exactement, beaucoup de fenêtres ouvertes en même temps...

Si vous souhaitez ajouter des précisions, informations diverses aidant à mieux cerner votre personnage...
Revenir en haut
Publicité









MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 19:19 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 13:40 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant

Monsieur Daribow,

Votre fiche est intéressante, je pourrais l'accepter si il n'y avait pas un petit détail qui d'ailleurs ne concerne pas exactement votre fiche.

Il s'agit de votre avatar qui ne respecte pas les dimensions imposées (pour rappel, 200px de largeur sur 300px de hauteur) d'autant que vous ne connaissez pas le nom de votre célébrité ce qui est gênant étant donné qu'alors nous risquons de nous retrouver, dans un avenir plus ou moins proche, avec un double de vous même.

Aussi, dès que votre avatar se sera plié à nos dimensions et que vous, ou un membre ayant une âme charitable et des connaissances, m'aurez communiqué par message privé le nom de la personne figurant sur votre avatar, vous pourrez être validé.

Cordialement,
Echo
_____
Revenir en haut
Kloot Daribow
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 5



Race: Humain

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 15:31 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant

Avatar redimensionné, mes outils ne sont pas tops du coup on voit pas bien les détails...

Pour la personne représentée je pense qu'il pourrait s'agir de Josh Duhamel, le problème pour l'identification c'est que l'on ne voit vraiment pas grand chose de son visage...

C'est un homme aux cheveux brun qui est représenté là, sans vouloir chercher la petite bête... Ça peut être n'importe qui...

Bref, si ça pose vraiment problème et que l'identité de l'avatar n'est pas confirmée ou infirmée, je pense pouvoir en trouver un autre...
On voit toujours les mêmes têtes sur les forums :neutral:

EDIT : Ma présentation souffre de symptômes étranges, je n'ai pas osé supprimer et ce n'est pas apparu sur ce post là...

Citation:
<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->


Quelqu'un sait ce que c'est ou d'où ça peut venir ? J'ai fait un copier/coller depuis open-office peut-être que...
Revenir en haut
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 21:02 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant

Problème résolu pour vos petits "symptômes"  :)

Quant à votre avatar, mettons que peu importe qui il est, nous allons le considérer en effet comme Josh Duhamel et l'inscrire comme tel dans les avatars.

Pensez à signer le règlement au passage.

Vous êtes validé, bienvenue officiellement et bon jeu !
Echo.
_____
Revenir en haut
Egmotcha Smog
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 383



Race: Humain

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 10:03 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant

Bienvenue cher... apôtre?
Ainsi donc le christianisme n'est pas mort à Sinneria, bon courage pour trouver un nouvel "ange" dans la populace hybride :thunder: Ils sont plutôt du genre démon....

(Kloot Daribow c'est beau la vie! pour les grands et les petits...) << pardon :con:
_____
Revenir en haut
Kloot Daribow
Joueurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 5



Race: Humain

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 23:27 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant

Hum... Egmotcha a déjà perdu la foi on dirait ! Kloot le trouvera son ange, un jour ou l'autre... Ou il pardonnera un pêcheur, si ses crimes ne sont pas trop graves et son repenti sincère.

Bref, seul l'avenir nous le dira...

Daribow :lol: :D Je vois que ça a fait mouche ^^ C'est dur de trouver des noms... Pauvre Kloot, s'il savait ce qui m'est passé par la tête ce moment la...
Revenir en haut
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 20:07 (2008)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK Répondre en citant


A partir de cet instant, cette fiche devient le journal de bord de l'intéressé.


Aucun membre ne pourra poster à la suite. Elle est là uniquement pour vous informer sur l'évolution du personnage.

_____
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé









MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:33 (2017)    Sujet du message: Kloot Daribow [Humain] OK

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sinners Index du Forum -> Aux portes de Sinneria -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Sinners adapted by Jubilée
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com