Sinners Index du Forum
 
 
 
Sinners Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

2192, Sinneria capitale de la Néo-Pangée

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sinners Index du Forum -> Lecture obligatoire avant inscription ! -> Background
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Echo
Entité Suprême

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 540




MessagePosté le: Lun 11 Fév - 07:32 (2008)    Sujet du message: 2192, Sinneria capitale de la Néo-Pangée Répondre en citant

2192, la configuration géographique de la Terre telle que connue au début de ce siècle n'existe plus. En cherchant dans la base de données de Sinneria, voilà ce que l'on trouve :

Citation:
Astéroïde percute la Lune. Destruction de l'astre régulateur. Montée des océans et modification globale de la structure terrestre. Regroupement des sols principaux et formation d'un nouveau super-continent, la Néo-Pangée. Perturbations climatiques globales et altération de la composition atmosphérique. Apparition d'une ceinture météorique composée des déchets lunaires.



Levé de Soleil sur l'ancienne Washington pendant le Collapsus


Géographie et infrastructures

La Lune est détruite, s'abattant en une pluie de météores sur notre belle planète bleue. Après les tornades, ouragans, éruptions volcaniques, tremblements de terre et tsunamis en masse, la Terre ne ressemble plus du tout à ce que l'on voit aujourd'hui dans les croquis de la base de données de Sinneria. Un seul "vrai" continent s'est reformé, la Néo-Pangée, agglomération des terres subsistantes, restes émergés d'une civilisation déchue, les Etats-Unis d'Amérique. Bâtie sur les ruines de villes telles que Washington et Chicago, immense pôle de survie, Sinneria est la capitale de ce nouvel Enfer et n'a qu'un seul visage, celui d'Echo, entité mystique jusqu'à ce jour jamais identifiée.

Sinneria est construite sur une péninsule isolée du reste du continent mais elle garde toujours contact avec d'autres cités jumelles telle que Emeria, Peora ou Zeigler. Malgré ces liens, la capitale est très difficile d'accès. Longtemps mise en quarantaine, l'entrée en était formellement interdite à tous, sans exception. Le seul moyen d'y accéder était de passer les portes du Styx [la muraille entourant la ville] avec autorisation expresse du Commandeur de la D.F.E. [Forces de Police d'Echo] ou d'être requis par le laboratoire Genesis. Aujourd'hui plus ouverte mais toujours très prudente, la ville exporte et importe diverses marchandises avec ses voisines. Un autre moyen d'entrer, illégal, est supposé exister mais je vous laisserai en découvrir les détails.

Lorsque l'on passe le Styx, ce qui marque à première vue, ce sont ces immenses tours qui se perdent dans les nuages. Au sol, tout n'est qu'immondice larvaire grouillant de maladies et de loques humaines. Aucune habitation indépendante, aucun commerce seul, juste ces tours. Le quartier "chaud", la Zone Samaël, est réputé pour être un repère d'Hybrides et les agents de la D.F.E. y font des rondes régulières afin de chasser la vermine. Le seul endroit où ils ne mettent les pieds que très rarement se trouve au plus profond de cette zone, il s'agit d'un lieu appelé le Chromlech. Cette zone, ravagée par les radiations est un gigantesque vivarium qui n'a plus rien d'humain. Ses habitants grouillent parmi les déchets et s'enlisent dans la pestilence et le cannibalisme.

Le Chromlech est le théâtre perpétuel des guerres de gangs, le rouge est une couleur toujours trop présente sur les murs en ruine de ce vieux quartier fantôme. Autrefois s'affrontant sans cesse, le clan Fenrio et les Black Mamba étaient les Rois du vide et de la misère. Disparus lors de l'épidémie de la Fièvre Rouge au début de l'année 2192, ils laissent derrière eux un champ de ruines mais une promesse de changement certain. Car, si les Hybrides sont traqués, chassés et méprisés, ils comptent aujourd'hui parmi les grandes victimes de cette guerre de croyances et beaucoup commencent déjà à espérer un avenir différent. Un nouveau gang, revendiquant liberté et égalité, a vu le jour sur ces décombres, l'Oeil Aveugle qui est politiquement très proche du Triple H.

Au delà des bas-fonds, deux types de bâtiments se distinguent, les Centres et les Altus. Les Centres, ces tours gigantesques aux improbables excroissances peuvent contenir près de 150 000 habitants. Il est virtuellement possible pour un habitant d'un Centre de ne jamais sortir puisque l'infrastructure regroupe le nécessaire à une vie équilibrée : santé, éducation, sports et loisirs, commerces, etc.

A côté des Centres, se dresse l'Altus Trinity, ensemble de trois Grattes-ciel nommés Raphaël, Michaël et Gabriel. Seule l'élite y vit. Le principe est le même que pour les Centres, les Altus ne manquent de rien et sont conçus de telle manière qu'ils sont inter-connectés. Au sommet de l'Altus le plus haut se trouve le Tribunal, l'instance judiciaire toute puissante de Sinneria. Le juge Thorilian règne en despote sur sa cour, imposant sa vision et punissant à loisir dans une overdose de sanctions toutes plus terribles les unes que les autres.



Centre de Sinneria, aujourd'hui


Bâtiments administratifs

La D.F.E. a été créée par Echo en même temps que Sinneria. Le but de cette Police est de rétablir l'ordre dans le chaos citadin, d'imposer des règles afin de reconstruire un monde en ruine. Traquant les Hybrides et cherchant à mettre un terme à leur existence, la D.F.E. s'impose une politique de ségrégation qui vise la renaissance d'une société Humaine "pure". L'ancien Commandeur, Roberto Vunice, tué en mission au Chromlech, a été remplacé brièvement par Graydon Creed. Ce dernier a lui-même trouvé une fin tragique, succombant à la Fièvre Rouge. Il fut remplacé à son tour par son premier Marshal, Shanon Dickens.

Législation et exécution sont les deux prérogatives des agents de la D.F.E. qui ont quasi tous pouvoirs sur l'organisation interne de Sinneria. Si le pouvoir judiciaire a bien longtemps été sous l'influence directe de la D.F.E., depuis l'émeute du Jardin d'Hiver et la découverte de l'existence d'une société secrète -les Alchimistes-, aujourd'hui le Juge Thorilian dirige le Tribunal d'une main de fer.

L'U.C. est une unité de protection dont la création remonte aux origines de Sinneria. Elle a pour but principal de défendre le Styx et les murs, de contrôler les entrées et sorties de la Capitale et de veiller à la sécurité du Périmètre de sécurité. Cette unité est dirigée par le Colonel Templeton Knox, ancien soutien du Commandeur Creed, il est une figure de Sinneria à part entière.

L'A.S. a principalement légitimité en dehors de Sinneria mais elle peut être amenée à agir à l'intérieur de la ville si besoin est. La base principale de l'Armée se trouvait à Peora mais, depuis la contamination de la zone et la dissolution des troupes, elle a été déplacée à Sinneria même. Le Général Dwight Crimson est à sa tête.

Genesis, laboratoire génétique au croisement de la chimie, de la biophysique et de la génétique, concentre ses recherches sur la compréhension des mécanismes de fonctionnement des cellules humaines au niveau moléculaire. Il approfondit ses recherches dans des techniques de manipulation d'acide nucléique, c'est officiellement un laboratoire de génie génétique. En plus de cela, il mène des missions de recherches consistant à déterminer les effets nocifs ou bienfaiteurs des rares fragments d'Apophis sur l'organisme vivant.

Le docteur Lucius Snow est actuellement directeur de Genesis. Très apprécié dans le milieu scientifique grâce à ses découvertes et ses succès, il a réussi de nombreuses fois à isoler, manipuler et caractériser les composants moléculaires des matières protoplanétaires pour les appliquer aux structures et étudier leurs réactions. Malgré l'image d'homme intègre et dévoué à la Science pure qu'il se donne en société, le docteur Snow se réserve une section expérimentale dans laquelle il peut se livrer à toute sorte de plaisirs sadiques, tortures physiques sans limites.

Le Panoptique, asile et prison, véritable enfer pour tous ses pensionnaires. Basé sur un modèle architectural sans faille, le circulaire des murs, regroupés autour de l'œil, la base surveillante, inflige son calvaire d'exposition constante aux regards des gardiens. Immense caricature d'un cercle infernal dont on n'échappe pas, cette prison a tout pour vous rendre fou. Divisée en deux parties, le "cercle des prisonniers" d'un côté, et l'aile psychiatrique de l'autre, elle accueille à la fois les détenus les plus perturbés, des schizophrènes aux psychopathes en passant par les psychotiques mais également les délinquants les plus inoffensifs, voire même de simples déviants à l'ordre établi.


Religion et socio-politique

La religion de base de Sinneria se fonde sur la destruction de la Lune par Apophis. La légende raconte que le Dieu Lunaire Sîn, enfermé dans l'astre, jaloux de la puissance du Soleil, serait entré dans une colère telle qu'il aurait attiré sur lui le destructeur Apophis. De leur union, la cage argentée de Sîn explosa, libérant le Dieu envieux afin qu'il prenne la place qu'il désirait sur Terre et sur les Hommes.

Si l'on se penche plus profondément sur le mythe, voici ce que le réseau central peut nous en dire :

Citation:
Aux premières lueurs du Monde.

Du Chaos originel sortirent les Dieux - tous égaux les uns aux autres -, l'Ordre et la Justice. Dans les jeunes heures du monde, les Déités foulaient le sol parmi les Êtres et vivaient avec eux, nos ancêtres, les Premiers Hommes. Se rejetant tour à tour à la faute, avec de s'émerveiller, devant l'apparition de l'Humanité, car personne ne savait comment ils avaient été créés, les Dieux ne tardèrent pas à entrer en guerre. Etant immortels, immuables, ils savaient qu'un combat ne regroupant qu'eux serait inutile, tant leurs forces étaient égales. Ils s'allièrent alors à des peuples mortels pour qu'ils guerroient en leurs noms. Le peuple vainqueur donnerait raison au Dieu qu'il loue. L'Humanité servile s'adonna sans attendre à cette tâche et tous les Dieux restèrent en spectateurs et les regardaient. Tous... Sauf Sîn (également nommé Nanna). Le Dieu Lunaire, dont l'astre affilié est le conducteur des âmes dans l'Au-delà, le seul présent dans le Ciel durant cet âge, fût dégoûté par la violence à laquelle il assista et il se retira à l'intérieur de l'astre qui lui incombait.

Bien que puissant et fort, il n'était nullement Roi mais gardait le prestige d'être né avant la venue du monde et de nombreux autres Dieux. Ceux-ci à la fois impressionnés et suspicieux, gardèrent leur distance à l'exception de la Tentatrice et Séculaire Venina, la mère d'Apophis, le Dieu n'ayant pas eu sa place dans l'élaboration de l'Univers et qui fût rejeté au plus loin de la galaxie. Venina exécuta plusieurs danses, nue, devant Sîn, qui demeura plusieurs siècles silencieux, les yeux clos, avant, d'enfin, céder à ses pulsions. Mais la Déesse était aussi fourbe qu'attrayante, aussi mauvaise que douée dans la danse, se refusa alors à lui avant de se moquer ouvertement devant les autres Dieux de ce qu'il avait fait. Pour la seconde fois, Sîn descendit sur Terre, et, dans sa colère, il provoqua des raz-de-marée, des tremblements de terre et des incendies, rappelant à tous sa place prédominante dans leur "famille". Il prononça une prophétie annonçant que si les guerres continuaient, il détruirait tout ce qui avait été mis en place et provoquerait un cycle de vie, où la Terre et le Ciel tueraient tous ses enfants jusqu'à ce que la paix revienne et où les Dieux deviendraient Hommes, alors que quelques-uns de ceux-ci hériteraient de leurs grands pouvoirs. Les Dieux, effrayés et furieux, se réunirent et enfermèrent Sîn dans l'astre. Le Dieu n'en fût pas contrarié et il décida de profiter de ce repos, continuant de dominer dans le Ciel mais attendant, avec espoir, que ses frères et soeurs poussent l'Humanité à réclamer la paix, comme ils les avaient conduits à la guerre.

La Création d'Inanna, le rêve de Sîn, et la Destruction du Monde.

Le corps de Sîn fût lié à la Lune, devant le coeur de l'astre. Enfin seul et isolé, Sîn plongea dans un profond sommeil et ses pensées créèrent Sînda*, appelée postérieurement Inanna ou Ishtar, la seule créature qu'il désirait en tant que compagne. Les versions diffèrent sur la création de Sînda. Elle aurait été une étoile qui venait de naître, et qui était le résultat de la réunion de plusieurs étoiles, dont certaines étaient pluri-millénaires, mais n'appartenant à aucun système solaire que Sîn aurait aimé. Une légende plus tardive raconte qu'elle est son enfant, venue le rejoindre dans son "exil" forcé.

Douce, elle restait constamment à ses côtés et était douée de tous les arts. Elle était si belle et si sage, que les autres Dieux l'autorisèrent à gagner la Terre et à s'y établir. Elle refusa, préférant restée auprès de son compagnon et créateur. Mais elle gardait un œil observateur sur la Terre et chuchota à l'oreille de Sîn, ce qu'il s'y passait, avec délicatesse, humour mais surtout espoir. Alors que le Dieu s'enfermait de plus en plus dans un univers fantasmagorique, elle faisait en sorte de le divertir lorsqu'il ouvrait les yeux une fois tous les cents ans** avant de le rejoindre dans son monde. Dansant gracieusement au milieu des étoiles, sur une musique que seuls eux pouvaient entendre, Venina revint et dansa à son tour. Sîn la désira toujours, exigea qu'elle se soumette. Encore une fois, la Déesse refusa, réveillant la colère du Dieu et le poussant à ouvrir complètement les yeux.

Comme le lui avait dit, Sînda, le Dieu remarqua que le Soleil avait été créé durant son absence, faisant peu à peu oublier son règne dans le Ciel et, éclairant sa "prison" dans l'obscurité. Si la Lune et le Soleil avaient d'abord, un temps égal de durée de régence, peu à peu le Soleil en avait gagné et Sîn, plongé dans son rêve s'était de plus en plus éloigné. Prenant conscience que les guerres n'étaient pas terminées et qu'en plus les Hommes lui préféraient le Soleil, Sîn entreprit de tous détruire. C'est à ce moment que le rôle de Sînda fut réellement révélé, alors même qu'une aura sombre et dense entourait la Lune et aspirait la lumière qui s'y reflètait. En voulant ré-asseoir son règne sur les Hommes et mettre sa prophétie à exécution, Sîn attira Apophis***. La Lune fût balayée de vents violents issus de son centre et Apophis, d'abord observateur, s'approcha finalement et rapidement.

De toutes ses forces, le Dieu percuta la Lune dont diverses parties fût entraîné dans un trou sombre, signe de la fin des temps. Ce qu'il reste de l'astre s'écroula sur Terre après qu'Apophis eu rit ouvertement des Dieux qui l'avaient banni. Sînda, quant à elle, se plaça au cœur de la Porte du Chaos et utilisa sa magie afin d'aspirer toute la Fatigue, qui pouvait assaillir le Dieu, ainsi que la Peur, ses Doutes et la Colère pour qu'il ne lui reste que l'Espoir et l'Amour. Le tragique voulu que ce soit seulement après avoir percuté la terre, après avoir fendu les Cieux pour rejoindre la Terre et écrasé ses ennemis, que sa Haine disparu avec la Porte du Chaos. Regardant alors le Mal qu'il avait engendré, il chercha Sînda, qui, toujours, avait demeuré auprès de lui. Ne la trouvant pas, il questionna les autres Dieux et l'appela sans obtenir de réponse. Même s'il prit la place qui lui incombait sur Terre et qu'il mit sa prophétie à exécution, jamais sa Tristesse ne disparut et il continue de la chercher sans cesse... Il est dit que la paix ne pourra revenir que lorsqu'il l'aura retrouvé.

* "da" est une syllabe signifiant "art". Normalement, on la retrouve dans les mots signifiant peinture, sculpture, théâtre... Sînda est, littéralement, "l'art de Sîn".

** Le recueil "Songes de Sîn pour elle" relate plus amplement le rôle d'Inanna, trop souvent restreinte au rôle de parèdre soumis à Sîn et l'on oublie qu'elle était également dotée d'un arc et de flèches. Bien sûr, d'autres éléments montrent son véritable statue de Déesse-Courtisane, liée à la reproduction. Il n'est pas non plus fait mention de ses "relations" avec les autres Dieux.

*** Le phénomène décrit ressemble à ce que nous connaissons sous le nom de trou noir et Apophis a pu être attiré à cause de cela. Note : Selon certains textes, Apophis serait le fils de Venina et de Sîn, brièvement unis à la création du monde.


Bien sur, d'autres religions sont représentées. Ainsi il n'est pas rare de trouver des Adorateurs de Venina, la Déesse serpent, ou encore des Anciens, comme sont nommés ceux qui prônent encore les valeurs du Christianisme. Ces poches de "résistance" à la religion Sîn se retrouvent principalement dans les classes inférieures de la société ou parmi les Hybrides.

La société de Sinneria est divisée en deux races, les Humains et les Hybrides, elles-mêmes regroupées en clans. Chez les Humains, rien de particulier, l'élite est la classe dirigeante. Scientifiques, politiciens, héritiers, l'argent est au pouvoir et la corruption est de mise, rien n'est laissé au hasard pour obtenir ce que ces notables désirent. De l'autre côté de la richesse et des fioritures, les basses classes vivant dans les Centres s'amoncèlent les unes sur les autres. Des gens ordinaires, échappant à un quotidien trop incertain et survivant aux Hybrides dont ils sont les proies favorites. L'échelle sociale est énorme. On pourra tout autant trouver des bourgeois vivant dans les Centres que des asociaux sans ressources, disparaissant sans que personne ne s'en inquiète.

Note de précision de la base de données de Sinneria :

Citation:
La mutation est le résultat de l'exposition de certains Humains aux matières toxiques et aux poussières du souffle qui balaya la Terre lors du Collapsus. La modification de la séquence d'A.D.N. à des niveaux variés entraîne chez ces individus des phénomènes internes ou externes leur octroyant des facultés plus ou moins appréciables.

Les fragments d'Apophis, pierres extrêmement rares, sont un des moyens les plus sûrs pour révéler la nature Hybride de l'Être. Un contact cutané, prenant l'aspect d'une réaction chimique visible, laisse une trace de brûlure temporaire ou non faisant office de marqueur.


En ce qui concerne les Hybrides, les distinctions sont moins aisées. Entre gangs, simples regroupements de survivants et véritables rebelles au pouvoir établit, les parias de Sinneria sont plus nombreux que les registres officiels veulent bien le faire croire. Si certains arrivent à dissimuler leurs affections et peuvent s'intégrer dans les Centres, d'autres sont obligés de se terrer dans le Chromlech ou de s'enfuir de la ville, se réfugiant dans la vieille Cathédrale Ste Madelyne.

A la tête de la société Sinnerienne se trouve Echo, imposant, omniprésent et omniscient. Il tend à imposer sa vision à tous les Sinners, s'immisçant jusque dans les sphères intimes et les pensées les plus secrètes. Les déviants à son idéal sont considérés comme des ennemis au bon fonctionnement de Sinneria et traités comme tels. Ayant le monopole des forces armées et des communications, jouant sur la quarantaine pour provoquer la panique, il instaure un climat de terreur dans toute la capitale.

Malgré l'émeute de 2179 qui provoqua l'évacuation des élites vers les blocs sécurisés des Altus, malgré la mobilisation Hybride aux portes du Styx en 2191, Echo arrive à maintenir un climat favorable aux Humains et sa politique d'éradication trouve toujours de fidèles partisans. Une seule tâche au tableau, la bataille de 2190 lors de laquelle plus de 100 000 morts ont été recensés en moins d'une minute. D'origine inconnue, la déflagration responsable de cette hécatombe a fait naître des groupuscules d'opposants au régime d'Echo. Composés aussi bien d'Hybrides que d'Humains, ils se battent pour le retour d'une liberté utopique.


Sciences et technologies

Le savoir-faire scientifique a considérablement évolué depuis la catastrophe, l'Homme devant relever plusieurs défis pour sa propre survie. Les technologies ont progressées dans tous les domaines : communication, informatique, robotique, intelligence artificielle, médical et militaire. Les centres de recherches les plus performants sont basés à Sinneria, même s'ils travaillent en collaboration étroite avec les chercheurs d'Emeria.

En matière de communication, les voies d'accès dans le centre de la ville se retrouvent dans les tunnels souterrains mais il y a également des voies aériennes mises à la disposition des Sky-cars. Les réseaux informatiques ont été améliorés et chacun peut directement s'inter-connecter via un terminus privé et sécurisé sous forme de puce électronique pré-programmée implantée dans le cervelet.

Dans le domaine médical, pratiquement tous les anciens virus et maladies connus ont trouvé remède. Aujourd'hui, les chercheurs de Genesis concentrent leurs efforts sur les diverses pathologies apparues à la suite du Collapsus. Ils ont également pour but de trouver un remède à cette tare génétique infestant l'Humanité. Bien entendu, personne n'omet le souvenir de l'épidémie de la Fièvre Rouge et certains craignent que le virus Proserpine fasse à nouveau son apparition mais tous les risques semblent contenus [cf. Encyclopédie].

Un service spécial de la D.F.E. a pour mission de développer les technologies d'armements lourds et légers afin de permettre à ses agents d'être les mieux préparés face à l'augmentation des guerres de rue ainsi qu'à la prolifération des Hybrides à Sinneria. Les dernières trouvailles techniques sont donc appliquées aux armes de poing ainsi qu'aux modes de transport et de protection des agents de la D.F.E. [armures en kevlar massif, combinaisons furtives de type caméléon, armes à reconnaissances vocales ou génétiques, etc]


Climatologie

Le cycle orbital jouant le rôle de métronome des saisons terrestres, lorsque la Lune fut détruite, les dérèglements climatiques prirent des proportions inconsidérables. L'obliquité de la Terre variait normalement entre 21 et 24° environ par rapport à l'équateur céleste. La perte du satellite de notre planète engendra une évolution vers une amplitude de 20 à 60°.

L'absence de Lune est la cause de l'instabilité de la Terre dans son mouvement, car il n'y a plus contrepoids. Les nouvelles variations d'amplitude créent une activité sismique sans précédent. Le magma du manteau, présent sous la croûte terrestre solide, subit lui aussi des mouvements causant des éruptions volcaniques et des tremblements de terre qui sont le lot quotidien des steppes de la Néo-Pangée.

Au niveau des mers, le calme plat règne sur les eaux noires et sans vie du globe. Parfois, lorsque les orages de chaleurs se forment, de véritables tornades peuvent créer des tunnels d'eau dévastateurs qui montent jusqu'au ciel. La pollution atmosphérique à l'extérieur de Sinneria est telle que les pluies ne sont que torrents acides défigurant les terres. Deux saisons sont marquées : la saison des pluies [forte chaleur et pluies intenses] et la saison du froid [vent glacial et gèle total].

A noter que la ville est recouverte d'un dôme translucide qui protège la population et limite l'effet des radiations de "l'extérieur". Elle est placée sous pression atmosphérique et l'air est épuré... en partie. Les climatiseurs sont légèrement dépassés par le volume à assainir. La température ambiante est plus supportable qu'au dehors des frontières du Styx même si le rythme des saisons est gardé (celles-ci sont recréées artificiellement). Ainsi, il fait un peu moins froid durant la saison polaire et l'ambiance est moins pesante pendant la saison chaude.

©Sinners 2008

_____
Revenir en haut
Publicité









MessagePosté le: Lun 11 Fév - 07:32 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sinners Index du Forum -> Lecture obligatoire avant inscription ! -> Background Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Sinners adapted by Jubilée
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com